Blog de beauté bio et naturel Bellecomme

savon à froid à l'argile blancheComment stocker le savon à froid ?

Attention, il est important de stocker le savon correctement.

En le laissent dans l’eau au bord de votre baignoire vous risquez d’obtenir une masse visqueuse (beurk !.. ) puisque une partie du savon aime l’eau et puisqu’il contient ~10% de glycérine* (un humectant et un hydratant qui attire l’eau !)

Pour sa partie EAU** : garder le bien au sec, utilisez un porte-savon à fil métallique ou une brosse à ongle.

Pour sa partie GRAISSE** : gardez le à l’abri de la lumière et de la chaleur.

 

plus d'info sur la glycérine

**il s'agis des micelles, ici plus d'info

 

  

 

 

savon à froid détoxe

Savon artisanal à froid c'est quoi

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent Savon à froid, bon pour la santé de votre peau le savon est fabriqué avec de la graisse et de la soude pour les savons durs et avec de la graisse et de la potasse pour les savons en pâte (par exemple le savon noir). Le savonnier calcule la quantité de soude (ou de potasse) nécessaire pour saponifier les graisses, c’est-à-dire les transformer en savon.

Pendant la saponification à froid, la soude et la graisse sont transformées en savon et glycérine (le rapport est approximativement 90% en savon et 10% en glycérine).

La glycérine

La glycérine se crée donc naturellement dans le savon. Elle apporte de la douceur et de l’hydratation. 

La glycérine s’utilise beaucoup dans les produits de beauté, puisqu’elle attire et retient l’eau.

VortexOh ! L’eau…

L’eau est un élément essentiel à la vie. C’est l’essence même de la vie. Mais selon sa qualité l’eau peut améliorer la vitalité et la santé, ou entrainer maladies et mort. Selon quels critères faut-il la choisir pour bénéficier de ses qualités ? Voici quelques pistes…

L’eau dans le corps humain

Près de 60-70 % du corps humain d’un homme adulte est constitué d’eau, ce qui correspond à peu près à 42 litres d’eau chez une personne de 70 kg.

Cette eau n’est pas répartie uniformément dans le corps, certains organes en contiennent plus que d’autres:

poumons: 90%; sang: 83%; cerveau: 70%; muscles lisses : 75%;  os: 22%; tissus adipeux: 10%.*

Mais où se trouve toute cette eau ? Pour répondre à cette question plongeons nous dans le corps humain.

Le corps humain contient divers systèmes (le système circulatoire, le système immunitaire, le système glandulaire, etc.) Les organes et les glandes qui les constituent, ainsi que leurs fonctions associées. Mais le début à tout est la cellule. Le corps avec les os, les tissus, les organes et les glandes sont constitués de cellules.

Archimboldo

Pourquoi bios ?

J’entends souvent dire : "le Bio c’est trop cher" ; "Bio et pas-Bio c’est pareil" Ou encore : "On ne peut pas nourrir les 9 milliards d’humains avec de l’agriculture Bio !" …

Ces remarques sont-elles fondées ? Est-ce "une bonne affaire" que de choisir la nourriture conventionnelle parce qu’elle est moins chère ? L’agriculture conventionnelle saura-t-elle, elle, répondre à l’expansion démographique ?

Le premier argument pour faire le choix des produits biologiques, c’est la santé ! 

savon à froid

Savon à froid, vous connaissez ?

Petit historique du savon

Le savon et les procédés de fabrication

L’histoire de l’hygiène est étroitement liée à l’histoire du savon. Nous ne savons pas avec exactitude quand est-ce que le savon a été inventé. Selon certaines sources son invention date d’il y a 3000 ans en Syrie. Les premiers savons auraient été obtenus avec de l’huile d’olive et de la soude végétale. Selon Pline (écrivain et naturaliste romain) le savon a été inventé par les gaulois et était fabriqué à partir de suif et de cendres de bouleau. Le savon est, selon Pline, une invention gauloise.

Au XIIème siècle, les Egyptiens, les Tunisiens et les Perses faisaient le commerce du savon qui était un produit fort coûteux et confidentiel. On utilisait de la graisse animale de chèvre et de la cendre de bois de hêtre ou des algues brunes, le varech. A la Renaissance on n’utilisait plus l’eau pour se laver. A la place du savon on utilisait des onguents, des poudres végétales et du musc (une glande de rat musqué ou encore de cachalot).

Au XV siècle à Marseille apparaissent les savonneries industrielles. Pendant les trois siècles suivants la savonnerie se développe. Les usines marseillaises exportent dans le monde entier.

eauNourriture, clé santé. Les aliments et leurs fonctions – 3

Super-aliments ou alicaments

Alicament est une contraction des mots aliment et médicament. On les appelle également des aliments vitalogènes (ceux qui génèrent la vie ou contribuent à la vie). Pourquoi est-il important de consommer des super aliments ?

1. Notre nourriture est moins variée qu’il y a 100 ans : à force de sélectionner les fruits et légumes par rapport à leurs goûts (on cherche le goût sucré, salé, et éventuellement acidulé et on "proscrit" l’amer et l’âpre, on cherche la belle apparence, le rendement, la facilité de stockage… Alors beaucoup de fruits et légumes sont passés "à la trappe". Aujourd’hui ils portent le nom de « fruits et légumes oubliés ».

Et c’est surtout vrai pour les pays occidentaux. Au Japon une famille mange près de 100 aliments différents sur les 7 jours consécutifs. Une famille française utilise seulement 34 aliments…

2. A cause de la maltraitance la terre s’affaiblit et s’appauvrit. Par exemple l’ortie ramassée dans un jardin cultivé contient de 10 à 50 fois moins d’oligo-éléments et de vitamines que l’ortie ramassée dans une forêt écologiquement propre !

Comme on peut le voir, même une nourriture saine et bio ne nous donnera pas toute la quantité et la qualité de nutriments que la nourriture d’il y a 100 ans… D’où l’intérêt de super-aliments, voire de compléments alimentaires.

Huiles végétalesNourriture, clé santé. Les aliments et leurs fonctions – 2

Matières grasses

Les matières grasses sont indispensables pour un bon fonctionnement de l’organisme. Elles permettent de réguler la température du corps, d’absorber les vitamines A, D, E et K, régulent les taux d’hormones, jouent un rôle important dans la fertilité, sont importantes pour le développement et le bon fonctionnement du cerveau… et cette liste n’est pas exhaustive…

Mais toutes les matières grasses ne se valent pas… On distingue 2 groupes de graisses : saturées et insaturées (mono insaturées et polyinsaturées).

Les sources de graisses saturées :

- les viandes, les produits à base de viande (saucisson, pâté…)

- les produits laitiers - le lait, la crème fraiche, les yogourts, la chantilly…)

- les huiles de coco et de palme.

Les sources de graisses monoinsaturées :

- les huiles végétales Oméga 9 comme l’huile d’olive, de noisette, de pistache, d’arachide, d’avocat

- la margarine non-hydrogénée

- les produits laitiers et la volaille

Tomates séchées

Nourriture, clé santé. Les aliments et leurs fonctions – 1

Que ta nourriture soit ta médecine, et ta médecine, ta nourriture.

Hippocrate (~460 - ~370 av. J-C)

L’homme est ce qu’il mange.

Ludwig Feuerbach (1804-1872)

La 1e clé de la santé c’est bien la nourriture. Mais il existe tellement de théories, de diètes et … d'idées reçues que la plupart du temps nous avons du mal à nous y retrouver. Quant à moi j’ai décidé de faire confiance à la naturopathie. Alors je voudrais partager dans toute une série d’articles (eh oui, le thème est très vaste…) mes informations, mes ressentis, mes expériences de ces 20 dernières années…

 Pour commencer je voudrais présenter les produits par groupe et par la suite voir comment on peut les combiner pour :

Naturopathie tout simplement, image de Reno DitteNaturopathie …tout simplement

Certains disent que nous vivons un temps formidable ! Le progrès scientifique nous permet un confort maximal, les machines font pour nous le travail difficile, l’information est accessible rapidement, nous sommes en train de comprendre l’infiniment grand et l’infiniment petit... Ils disent aussi que nos enfants sont plus intelligents, que nous vivons plus longtemps et même que nous pourrons atteindre tout bientôt l’immortalité !...

Alors que d’autres voient le monde à l’opposé : nous et nos enfants sommes de plus en plus malades, l’air est irrespirable, l’eau est imbuvable, les machines prennent la place de l’homme, nous n’avons plus de lien avec la Nature, et l’humanité disparaitra d’ici peu!...

Qui a raison, qui a tort ? 

Il me semble qu’il est préférable de ne pas choisir… mais de tenir compte des deux avis, de se forger sa propre opinion, de prendre des mesures s’il est nécessaire et de vivre avec son temps…

Ce blog a pour but de partager avec vous les infos que j’ai pu rassembler depuis 15 ans concernant la santé, la nourriture, le bien-être selon les principes de la naturopathie.