Blog de beauté bio et naturel Bellecomme

  • Partagez :

huile d'olive pour votre peau, vos cheveux et vos onglesL’huile d’olive lutte contre le vieillissement cutané grâce aux antioxydants tels que phénols, la vitamine E et le co-Enzyme Q10.

Grâce aux acides gras essentiels elle nourrit, revitalise, tonifie et protège contre les agressions extérieures et des rayons nocifs de soleil.

Source de squalène végétal, elle est hydratante, adoucissante et émolliente. Contient également les vitamines A, C et D.

L’huile d’olive est excellente pour revitaliser les ongles mous et cassants, pour hydrater et nourrir la peau autour de l’ongle pour ralentir la repousse des cuticules.

L’huile d’olive pour les cheveux :

Hydrate et nourrit la fibre capillaire, répare et revitalise les cheveux secs et abîmés.

 

 

 

 

 

  • Partagez :

Moi, Aliona Ditte en octobre 2016Mon histoire avec le savon à froid a commencé en 2003. J’ai acheté un savon à froid et j’ai eu envie de savoir comment il était fait. Après pas mal de recherches (à l'époque il circulait peu d'information sur la fabrication du savon) j'ai trouvé comment faire.

Enfin mon premier savon a été fait et démoulé. J’ai trouvé cela magique ! Je passais à l’époque beaucoup de temps devant un ordinateur, car mon boulot était webdesign. Même si mon travail me plaisait j’avais envie de faire des choses de mes mains, de "plonger dans la matière" … Les préparations ont duré 2 ans (la préparation du projet, les formations…) et en 2016 j’ai créé mon entreprise et ma marque Bellecomme.

Respect de la matière première, de l’environnement, mon premier objectif

Je conçois mes produits selon ces mêmes principes : je respecte au maximum les températures pour ne pas détériorer les matières premières que je choisis avec beaucoup de soin, je fais également attention à l’état d’esprit dans lequel je suis en les fabriquant.

La savonnerie Bellecomme a été créée en janvier 2016, mais je fais des savons depuis 2003. J’adore ça !

Ma démarche est tout d’abord éthique. Je plaide pour une consommation responsable, respectueuse de l’environnement et de l’Homme.

Au printemps 2017 j’ai obtenu la mention « Nature et Progrès »

La qualité et le prix juste. Le respect de l’être humain et de l’environnement.

Ecologie : Ingrédients bio et naturels, sans huile de palme, sans produits de pétrochimie, respecte la santé de la peau, la protège de l’agression du chlore. Le savon est quasi biodégradable.

Et quasi zéro déchets. Oui, je sais, ces "quasi" peuvent faire tache... mais si vous comparez mes produits aux gels douches la différence est énorme !

Economie : 100g de savon équivalent à 1 litre de gel douche. De plus le surgras (7 % dans mes savons) rend le savon doux pour la peau, la nourrit et la protège, permet de restaurer rapidement son film lipidique.

L’approche holistique de la beauté et du bien-être, mon deuxième objectif

Une peau lumineuse et radieuse, lisse et au grain fin est un gage de beauté. Mais dans un environnement pollué et stressé il est difficile de l’avoir et de la préserver. Comment faire ? Pour cela je me suis mise à imaginer…

Moins c’est plus

Trop de produits de beauté polluent l’environnement mais aussi l’esprit. Alors j’ai imaginé des produits multifonctions comme le shampoing solide à l’hibiscus et à l’ylang pour nettoyer, mais aussi équilibrer, apaiser et embellir les cheveux. J’ai imaginé le déodorant Détox qui a deux fonctions, une déodorante et une détoxifiante…

 

J'aime beaucoup ce que je fais en ce moment : concevoir, fabriquer. J'espère que ma joie et mon amour vous sont transmis par le biais de mes savons, mes psy-aromatiques et mes soins beauté bio et naturels

 

 

  • Partagez :

la karité pour votre peau et vos cheveuxTrès ressemblant à celui du cacao, mais il ne contient pas les polyphénols, la théobromine et le tanin.

C’est un beurre à tout faire, il même peut protéger des UV nocifs du soleil.

Il est très bénéfique pour la peau :

- hydrate, nourrit, apaise,

- émollient et humectant,

- facilite la cicatrisation,

- ré-oxygène,

- régénère, renouvelle les cellules de la peau,

- antiride,

- prévient les vergetures, rend l’élasticité à la peau,

- contient les vitamines A, D, E, F

- anti-inflammatoire,

- répare les peaux abîmées

- protège du soleil, prévient des allergies au soleil

Et aussi pour les cheveux :

- nourrit en profondeur la fibre capillaire

- répare les cheveux secs, abîmés, fourchus

- redonne de la brillance

- protège et prolonge la coloration

Ce beurre contient beaucoup d’insaponifiable (grande partie de ses principes actifs n’entrent pas en réaction chimique avec la soude). Pour cela il est très apprécié dans les savons à froid. Il rend le savon doux, la mousse est agréable et onctueuse.

Tous mes savons en contienne 30% ou plus de beurre de karité.

 

  • Partagez :

Une série d’articles sur les ingrédients que j’utilise.

beurre de cacao un atout beauté incontournableLe beurre de cacao apaise, nourrit, protège et hydrate. Il améliore la micro-circulation. Il restructure l’épiderme et assure un bon fonctionnement cellulaire, répare la peau et les cheveux abîmés.

Contient les vitamines A, B, C, E et F; des minéraux : fer, cuivre, magnésium. Antioxydant, il contient des polyphénols et du resvératrol, ce sont des antioxydants qui protègent les cellules du vieillissement, ont l’effet apaisant et anti-inflammatoire.

Les phytostérols stimulent la régénération, la réparation et la cicatrisation.

Il stimule la synthèse de collagène, assouplit et régénère la peau et la fibre capillaire, cicatrisant, redonne élasticité et tonus à la peau. Restructure l’épiderme et les cheveux. Le squalène maintient la bonne hydratation de la peau.

Le tanin raffermit la peau, ressert les pores.

La théobromine et la caféine stimulent les cellules adipeuses pour déstocker la graisse.

 

  • Partagez :

Une série d’articles sur les ingrédients que j’utilise.

Huile de coco et ses propriétés pour la peau et les cheveuxHuile de coco, ses bienfaits pour la peau et les cheveux 

L’huile de coco est très douce. Elle est connue pour ses propriétés protectrices, émollientes, hydratantes, adoucissantes et anti-âge.

Elle contient les vitamines A et E, toutes les deux anti-radicalaires, protègent les cellules du vieillissement.

Elle prévient les rides et le relâchement de la peau.

Elle a une forte affinité avec la peau et les cheveux.

L’huile de coco contient les acides gras essentiels comme l’acide laurique et l’acide myristique. Ces acides gras saturés sont des triglycérides à chaine moyenne connus pour les effets anti-inflammatoires, antimicrobiennes, antifongiques et antioxydants. Elle maintient la souplesse de la peau, ce qui permet d’atténuer les vergetures. Cette huile est très nourrissante, apaisante et réparatrice. Son action apaisante équivaut à celle d’aloé vera !

L’huile de coco est assouplissante ce qui permet de rétablir une bonne cohésion entre les cellules de la peau et une bonne cohésion entre les écailles des cheveux. Elle restructure la fibre capillaire, maintient l’hydratation et la nourrit en profondeur.

Egalement connu pour la purification des veines capillaires et la diminution de la chute des cheveux.

 

  • Partagez :

shampoing solide par le méthode à froidShampoing solide : êtes-vous prêt à changer vos habitudes ?

97% de français se lavent avec du gel-douche et seulement 3% avec du savon. Le gel-douche « c’est plus pratique », on en trouve pour tous les goûts, et le choix est immense ! Mais le hic c’est qu’il n’est pas bon pour votre peau, puisqu’il contient plein de produits chimiques et des tensioactifs de basses qualités qui décapent…

De plus il n’est pas écologique (les produits de synthèses, les colorants, les conservateurs nocifs pour le système endocrinien, l’emballage en plastique etc.) et en réalité moins économique. Avec l’ équivalent d’un savon de 100g on fait 1L de gel-douche. Le savon (le savon à froid en particulier) est plus sain, et plus écologique et plus économique à condition de bien choisir votre savon. Nous avons parlé de cela dans l’article Savon à froid, bon pour la santé de votre peau 

 

  • Partagez :

suivez moi sur BloglovinFollow my blog with Bloglovin

Depuis le temps que je comptais de le faire ! Me voici sur Bloglovin !

 

  • Partagez :

mélanges aromatiques d'huiles essentielles pour rééquilibré les chakras

Les huiles essentielles sont des substances actives qui agissent au niveau physique, mais également énergétique, ce qui signifie qu'elles apportent de l'énergie grâce à leurs charges en électrons. Le stress, la nourriture dévitalisée, le manque d'exercice physique, le smog électrique et les émotions refoulées sont des facteurs dévitalisants car ils produisent des radicaux libres qui sont en manque d'électrons et qui agressent les cellules vivantes pour leur arracher les électrons manquants. L'organisme fait de son mieux pour maintenir l'équilibre énergétique.

Les psy-aromatiques sont une aide précieuse pour débloquer, rééquilibrer, ré-harmoniser et maintenir le bon fonctionnement des centres énergétiques (chakras) et la libre circulation des énergies dans le corps.

Ce ne sont pas des médicaments et ne peuvent les remplacer.

Comment les utiliser ? Faite rouler la bille sur le pouls de l’un des poignets, frottez les poignets l'un contre l’autre et respirez l’arôme qui s’en dégage. Pratique, vous pouvez les emporter avec vous et les utiliser partout.

 

  • Partagez :

Les huiles essentielles et la pyramide de Maslow

Correspondances entre les besoins et les huiles essentiellesL’énergie vitale

Ce concept fait de plus en plus partie de notre vision de monde. Il vient d’Asie. C’est le Qi chinois ou la Prana indienne. Elle circule ou stagne dans tout espace ou dans tout vivant.

Quel est son type : électromagnétique ? atomique ? mécanique ? calorique ?… La science ne peut pas répondre à cette question, mais les médecines chinoises et indiennes depuis des milliers d’années étudient l’énergie vitale, les parcours dans le corps et dans l’espace, ce qui a donné naissance à l’acupuncture, à des pratiques telles que do in, yoga, qi-qong, feng shui etc.

L’énergie vitale circule dans le corps humain sur des canaux énergétiques connus sous le nom de méridiens. Le flux d’énergie est régi par les centres énergétiques, connus sous le nom de chakra d’Ayurveda.

  • Partagez :

saugeLes mesures de précaution de l’utilisation des huiles essentielles

Seulement 15 minutes après que vous ayez mis une trace d'huile essentielle (1/2 goutte, 1 goutte) sur les endroits sensibles (pouls au poignet, plante du pied, plexus solaire, fosse jugulaire), les bénéfices en sont présents dans tout le corps. Mais il faut savoir que, si certaines huiles essentielles, même non diluées, ne sont pas dangereuses, d'autres, même diluées, peuvent causer des dommages indicibles ! : épilepsie, troubles des organes internes, troubles nerveux, brûlure...

Par conséquent, avant d'utiliser une huile essentielle, renseignez-vous non seulement sur ses bienfaits, mais aussi sur les contre-indications.

• N'employez jamais les huiles essentielles par voie interne sans prescription de votre médecin ou de votre naturopathe (ou autre représentant de la santé).

 Diluez toujours les huiles essentielles de 1 à 20% dans une huile végétale.

  • Partagez :

les huiles essentielles en Egypte ancienneL’éducation occidentale accorde une attention particulière au développement intellectuel, alors que le côté émotionnel est largement ignoré, voir réprimé. Vous ne me croyez pas?

Sois gentille’, ‘Tu pleures pour ça ?’, ‘Les garçons ne pleurent pas !’, ‘Les filles ne se comportent pas de cette sorte…’, ‘Arrête de bouger !’, ‘Cesse de m’énerver’, ‘Je ne veux plus t’entendre !

Ce sont les réponses à l’expression des émotions de nos enfants.

Et ces réponses, à première vue anodines, apprennent aux enfants qu’exprimer ses émotions n’est pas convenable et puis… cela embarrasse les autres et leur prend du temps…

Qu’ils ne ressentent pas ce qu’il faudrait ressentir (les filles sont gentilles, les garçons ne pleurent pas….)

Les petites filles et les petits garçons grandissent sans vraiment apprendre quoi faire de leurs émotions. Alors ils les fuient, ils les enfouient et ils les oublient…

  • Partagez :

Comment agissent les huiles essentielles

les huiles essentielles en action

Les huiles essentielles ont une action physique sur notre organisme

Les huiles essentielles contiennent des substances chimiquement actives qui, selon leur composition ont une action directe sur les cellules de notre cerveau, nos poumons, notre foie, nos reins, sur les systèmes immunitaire, circulatoire etc. etc.

 

Les huiles essentielles ont une action énergétique

Nous sommes inondés des ondes électromagnétiques et des radicaux libres. Les ondes électromagnétiques perturbent le flux électrique de nos cellules. Le système nerveux étant perturbé, gère moins bien le temps action / repos. Les radicaux libres sont instables car il leur manque des électrons, alors ils arrachent des électrons à nos cellules. Les huiles essentielles peuvent remédier à ces situations, dans la mesure du possible, bien évidemment. Il est difficile de remédier si nous restons devant l’ordinateur sans bouger de la journée ou près des lignes de haute-tension…

  • Partagez :

antioxydantsLes études sur les radicaux libres sont relativement récentes. Au bout de quelque 25 années d’études les scientifiques se sont rendu compte que les radicaux libres sont responsables du vieillissement prématuré de la peau, ils altèrent les lipides sur les membranes des cellules et du cerveau et sont responsables de dégénérescence et de la mutation des cellules, ce qui accroit le risque de cancer.

La respiration, la nourriture et le soleil présentent des processus d’oxydation. Notre organisme a les clés pour neutraliser les radicaux libres, mais malheureusement notre mode de vie actuel (sédentarisme, fast-food, ondes électromagnétiques, pollution…) ébranle fortement notre aptitude de résistance. Alors pour aider notre corps à maintenir sa santé nous avons tous intérêt à consommer des antioxydants naturels.

Parmi les secrets des habitants d’Okinawa sont les antioxydants qu’ils consomment à chaque repas. Surtout le curcuma qu’ils mettent pratiquement dans tout : boissons, entrées, plats, desserts…

(Okinawa est une île japonaise où les habitants vivent longtemps et en pleine forme. Ils n’ont pas de maladie dégénératives et sont valides physiquement jusqu’à la fin de leur vie).

  • Partagez :

savon à froid à l'argile blancheAttention, il est important de stocker le savon correctement.

En le laissent dans l’eau au bord de votre baignoire vous risquez d’obtenir une masse visqueuse (beurk !.. ) puisque une partie du savon aime l’eau et puisqu’il contient ~10% de glycérine* (un humectant et un hydratant qui attire l’eau !)

Pour sa partie EAU** : garder le bien au sec, utilisez un porte-savon à fil métallique ou une brosse à ongle.

Pour sa partie GRAISSE** : gardez le à l’abri de la lumière et de la chaleur.

 

plus d'info sur la glycérine

**il s'agis des micelles, ici plus d'info

 

  

Partager cet article :

  • Partagez :

 

Abonnez-vous à notre lettre d'info



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi

L'article vous a plu ? Laissez un commentaire.

 

  • Partagez :

savon à froid détoxe

Comme nous l’avons vu dans l’article précédent Savon à froid, bon pour la santé de votre peau le savon est fabriqué avec de la graisse et de la soude pour les savons durs et avec de la graisse et de la potasse pour les savons en pâte (par exemple le savon noir). Le savonnier calcule la quantité de soude (ou de potasse) nécessaire pour saponifier les graisses, c’est-à-dire les transformer en savon.

Pendant la saponification à froid, la soude et la graisse sont transformées en savon et glycérine (le rapport est approximativement 90% en savon et 10% en glycérine).

La glycérine

La glycérine se crée donc naturellement dans le savon. Elle apporte de la douceur et de l’hydratation.

  • Partagez :

VortexL’eau est un élément essentiel à la vie. C’est l’essence même de la vie. Mais selon sa qualité l’eau peut améliorer la vitalité et la santé, ou entrainer maladies et mort. Selon quels critères faut-il la choisir pour bénéficier de ses qualités ? Voici quelques pistes…

L’eau dans le corps humain

Près de 60-70 % du corps humain d’un homme adulte est constitué d’eau, ce qui correspond à peu près à 42 litres d’eau chez une personne de 70 kg.

Cette eau n’est pas répartie uniformément dans le corps, certains organes en contiennent plus que d’autres:

poumons: 90%; sang: 83%; cerveau: 70%; muscles lisses : 75%;  os: 22%; tissus adipeux: 10%.*

Mais où se trouve toute cette eau ? Pour répondre à cette question plongeons nous dans le corps humain.

Le corps humain contient divers systèmes (le système circulatoire, le système immunitaire, le système glandulaire, etc.) Les organes et les glandes qui les constituent, ainsi que leurs fonctions associées. Mais le début à tout est la cellule. Le corps avec les os, les tissus, les organes et les glandes sont constitués de cellules.

  • Partagez :

Archimboldo J’entends souvent dire : "le Bio c’est trop cher" ; "Bio et pas-Bio c’est pareil" Ou encore : "On ne peut pas nourrir les 9 milliards d’humains avec de l’agriculture Bio !" …

Ces remarques sont-elles fondées ? Est-ce "une bonne affaire" que de choisir la nourriture conventionnelle parce qu’elle est moins chère ? L’agriculture conventionnelle saura-t-elle, elle, répondre à l’expansion démographique ?

Le premier argument pour faire le choix des produits biologiques, c’est la santé ! 

  • Partagez :

Le savon et les procédés de fabrication

savon à froid Petit historique du savon

L’histoire de l’hygiène est étroitement liée à l’histoire du savon. Nous ne savons pas avec exactitude quand est-ce que le savon a été inventé. Selon certaines sources son invention date d’il y a 3000 ans en Syrie. Les premiers savons auraient été obtenus avec de l’huile d’olive et de la soude végétale. Selon Pline (écrivain et naturaliste romain) le savon a été inventé par les gaulois et était fabriqué à partir de suif et de cendres de bouleau. Le savon est, selon Pline, une invention gauloise.

Au XIIème siècle, les Egyptiens, les Tunisiens et les Perses faisaient le commerce du savon qui était un produit fort coûteux et confidentiel. On utilisait de la graisse animale de chèvre et de la cendre de bois de hêtre ou des algues brunes, le varech. A la Renaissance on n’utilisait plus l’eau pour se laver. A la place du savon on utilisait des onguents, des poudres végétales et du musc (une glande de rat musqué ou encore de cachalot).

Au XV siècle à Marseille apparaissent les savonneries industrielles. Pendant les trois siècles suivants la savonnerie se développe. Les usines marseillaises exportent dans le monde entier.

  • Partagez :

eauSuper-aliments ou alicaments

Alicament est une contraction des mots aliment et médicament. On les appelle également des aliments vitalogènes (ceux qui génèrent la vie ou contribuent à la vie). Pourquoi est-il important de consommer des super aliments ?

1. Notre nourriture est moins variée qu’il y a 100 ans : à force de sélectionner les fruits et légumes par rapport à leurs goûts (on cherche le goût sucré, salé, et éventuellement acidulé et on "proscrit" l’amer et l’âpre, on cherche la belle apparence, le rendement, la facilité de stockage… Alors beaucoup de fruits et légumes sont passés "à la trappe". Aujourd’hui ils portent le nom de « fruits et légumes oubliés ».

Et c’est surtout vrai pour les pays occidentaux. Au Japon une famille mange près de 100 aliments différents sur les 7 jours consécutifs. Une famille française utilise seulement 34 aliments…

2. A cause de la maltraitance la terre s’affaiblit et s’appauvrit. Par exemple l’ortie ramassée dans un jardin cultivé contient de 10 à 50 fois moins d’oligo-éléments et de vitamines que l’ortie ramassée dans une forêt écologiquement propre !

Comme on peut le voir, même une nourriture saine et bio ne nous donnera pas toute la quantité et la qualité de nutriments que la nourriture d’il y a 100 ans… D’où l’intérêt de super-aliments, voire de compléments alimentaires.

  • Partagez :

Huiles végétalesMatières grasses

Les matières grasses sont indispensables pour un bon fonctionnement de l’organisme. Elles permettent de réguler la température du corps, d’absorber les vitamines A, D, E et K, régulent les taux d’hormones, jouent un rôle important dans la fertilité, sont importantes pour le développement et le bon fonctionnement du cerveau… et cette liste n’est pas exhaustive…

Mais toutes les matières grasses ne se valent pas… On distingue 2 groupes de graisses : saturées et insaturées (mono insaturées et polyinsaturées).

Les sources de graisses saturées :

- les viandes, les produits à base de viande (saucisson, pâté…)

- les produits laitiers - le lait, la crème fraiche, les yogourts, la chantilly…)

- les huiles de coco et de palme.

Les sources de graisses monoinsaturées :

- les huiles végétales Oméga 9 comme l’huile d’olive, de noisette, de pistache, d’arachide, d’avocat

- la margarine non-hydrogénée

- les produits laitiers et la volaille

  • Partagez :