savon

Grace au procédé de fabrication respectueux de matières premières et le respect du temps de saponification j'obtiens des savons doux et respectueux de la peau.

Cette méthode permet de garder la glycérine : agent hydratant, qui se créée naturellement lors de la saponification,

permet le surgras : laisser une partie d'huiles et de beurres végétaux libre, non saponifiés. Ce surgras fera tampons pour protgé la peau du chlore et de la dureté de l'eau.

Le savon par méthode à froid permet à réapprendre à la peau de s'autoréguler.

  • Comment stocker le savon à froid ?

    savon à froid à l'argile blancheAttention, il est important de stocker le savon correctement.

    En le laissent dans l’eau au bord de votre baignoire vous risquez d’obtenir une masse visqueuse (beurk !.. ) puisque une partie du savon aime l’eau et puisqu’il contient ~10% de glycérine* (un humectant et un hydratant qui attire l’eau !)

    Pour sa partie EAU** : garder le bien au sec, utilisez un porte-savon à fil métallique ou une brosse à ongle.

    Pour sa partie GRAISSE** : gardez le à l’abri de la lumière et de la chaleur.

     

    plus d'info sur la glycérine

    **il s'agis des micelles, ici plus d'info

     

      

    Partager cet article :

    • Partagez :

     

    Abonnez-vous à notre lettre d'info



    Recevoir du HTML ?

    Joomla Extensions powered by Joobi

    L'article vous a plu ? Laissez un commentaire.

     

    • Partagez :
  • Savon à froid et la santé de votre peau

    Le savon et les procédés de fabrication

    savon à froid Petit historique du savon

    L’histoire de l’hygiène est étroitement liée à l’histoire du savon. Nous ne savons pas avec exactitude quand est-ce que le savon a été inventé. Selon certaines sources son invention date d’il y a 3000 ans en Syrie. Les premiers savons auraient été obtenus avec de l’huile d’olive et de la soude végétale. Selon Pline (écrivain et naturaliste romain) le savon a été inventé par les gaulois et était fabriqué à partir de suif et de cendres de bouleau. Le savon est, selon Pline, une invention gauloise.

    Au XIIème siècle, les Egyptiens, les Tunisiens et les Perses faisaient le commerce du savon qui était un produit fort coûteux et confidentiel. On utilisait de la graisse animale de chèvre et de la cendre de bois de hêtre ou des algues brunes, le varech. A la Renaissance on n’utilisait plus l’eau pour se laver. A la place du savon on utilisait des onguents, des poudres végétales et du musc (une glande de rat musqué ou encore de cachalot).

    Au XV siècle à Marseille apparaissent les savonneries industrielles. Pendant les trois siècles suivants la savonnerie se développe. Les usines marseillaises exportent dans le monde entier.

    • Partagez :
  • Savon artisanal à froid c'est quoi

    savon à froid détoxe

    Comme nous l’avons vu dans l’article précédent Savon à froid, bon pour la santé de votre peaule savon est fabriqué avec de la graisse et de la soude pour les savons durs et avec de la graisse et de la potasse pour les savons en pâte (par exemple le savon noir). Le savonnier calcule la quantité de soude (ou de potasse) nécessaire pour saponifier les graisses, c’est-à-dire les transformer en savon.

    Pendant la saponification à froid, la soude et la graisse sont transformées en savon et glycérine (le rapport est approximativement 90% en savon et 10% en glycérine).

    La glycérine

    La glycérine se crée donc naturellement dans le savon. Elle apporte de la douceur et de l’hydratation.

    • Partagez :
  • Shampoing solide : êtes-vous prêt à changer vos habitudes ?

    shampoing solide par le méthode à froidShampoing solide : êtes-vous prêt à changer vos habitudes ?

    97% de français se lavent avec du gel-douche et seulement 3% avec du savon. Le gel-douche « c’est plus pratique », on en trouve pour tous les goûts, et le choix est immense ! Mais le hic c’est qu’il n’est pas bon pour votre peau, puisqu’il contient plein de produits chimiques et des tensioactifs de basses qualités qui décapent…

    De plus il n’est pas écologique (les produits de synthèses, les colorants, les conservateurs nocifs pour le système endocrinien, l’emballage en plastique etc.) et en réalité moins économique. Avec l’ équivalent d’un savon de 100g on fait 1L de gel-douche. Le savon (le savon à froid en particulier) est plus sain, et plus écologique et plus économique à condition de bien choisir votre savon. Nous avons parlé de cela dans l’article Savon à froid, bon pour la santé de votre peau 

     

    • Partagez :