Quelle est la différenceQuelle est la différence entre une pommade et un baume entre une pommade et un baume ? Et entre la pommade et le baume Bellecomme ?

Cette question est posée très souvent. Je me suis dit qu’il serait bien de décrire leurs différences.

D’une manière générale dans une pommade il n’y a jamais de la cire, et dans le baume il doit en avoir toujours.

Par conséquent la pommade est plus vite absorbée, elle pénétrera plus vite et plus profondément. Le baume, grâce à la cire d’abeille, crée une couche fine de protection. En ce qui concerne le baume et la pommade Bellecomme.

La pommade Bellecomme est absorbée plus vite, elle est plus réparatrice que le baume Bellecomme, le baume est plus protecteur. Néanmoins les deux sont hydratants, protecteurs et réparateurs.

La pommade peut être utilisée sur les pointes de cheveux secs et abîmés. Le baume peut-être utilisé comme soin anti-cuticules.

 

Au niveau des ingrédients, il y a des ressemblances mais aussi des différence (à part la cire d’abeille).

 

Les deux contiennent

Beurre de karité et de cacao : restructurant, anti-âge, réparateur, cicatrisant, hydratant, protecteur.

Macérat au calendula et à la racine de guimauve : anti-inflammatoire puissant, antibactérienne et antiseptique. Apaisant, régénérant, cicatrisant et réparateur, adoucissant et hydratant. Les différences :

 

La pommade contient de la camomille (le baume non).

La camomille est un remède traditionnel pour calmer les peaux irritées, un puissant apaisant et anti-inflammatoire. Elle est très douce donc peut être utiliser même sur les peaux les plus délicates et chez les bébés.

Donc la pommade soulage les dermatites, le psoriasis, l’eczéma, acnés, les coups de soleil, crevasses, dartre, écorchures et autres tracas…

 

Le baume contient de l’huile d’argan et de la cire d’abeille (la pommade non)

Huile d’argan, restructurante et hydratante, précieux actif pour les peaux dévitalisées, sèches et matures ou peau à imperfections. Riche en vitamine E et en antioxydants. Très riche, nourrissante et réparatrice, régénérante et protectrice cutanée (limite les effets d’agression extérieure comme le froid, la sécheresse…)

La cire d'abeille est protectrice, réparatrice, émoliante et hydratante. D'après les chamans de Sibérie elle absorbe l'énergie négative et purifie les corps éthériques. Naturellement elle contient de la vitamine A, elle est apaisante et permet de maintenir l'hydratation de la peau, lisse et assainit l'épiderme.

 

Si cela peut vous intéresser, voici comment j’utilise ces deux produits.

La pommade comme crème de jour et/ou de nuit, surtout en hiver (puisqu’en hiver je suis sujette aux rougeurs, ma peau n’aime pas les changements rapides de températures). Et également sur les cicatrices (malgré toutes les précautions que je prends, je me brule de temps en temps en sortant les plats du four).

Le baume sur les mains, les pieds, les genoux et les coudes. Sur les mains en particulier, puisqu’il est bien réparateur et protecteur.

 

Et la pommade et le baume sont des cosmétiques minimalistes : les deux remplacent une multitude de produits : peuvent être utilisés de la tête aux pieds, (les cheveux, les cuticules, les callosités, les cicatrices…)

 

Voilà, les différences entre ces deux produits sont éclairées, j’espère.

Mais s’il vous reste encore des questions, n’hésitez vraiment pas à me les poser. J’y répondrai avec plaisir.

Voici les liens vers les deux produits (vous y trouverez également plus de détails sur chaque produits) :

Pommade Bellecomme

Baume Bellecomme

  • Partagez :