Baume à lèvres à la tubureuseComment faire un baume à lèvres ?

Aprenez à concevoir et à préparer vos baumes à lèvres

Le principe de base

Pour réaliser un baume à lèvre il vous faudra de la cire, des beurres végétaux et des huiles végétales.

10-15% de cire (mes préférées : abeille, rose)

20-30% de beurre végétal (mes préférés : karité, cacao)

70-55% d’huile végétale (mes préférées : abricot, argan, caméline)

Pour avoir du baume plus ou moins solide vous pouvez augmenter la quantité de cire. Parfois je mets 30% cires / 30% beurres / 40%. Le baume est dur, mais filmogène donc très protecteur de la peau.

Les actifs

La base de votre baume présente déjà des actifs : hydratants, nourrissants, protecteur, réparateur, apaisant.

Mais vous pouvez aussi y ajouter entre 1 et 5% des actifs qui ne contiennent pas d’eau : miel, poudre de cacao, poudre d’hibiscus, de curcuma, de guimauve… et les huiles essentielles, mais faites très attention, car les huiles essentielles ne sont pas anodines. Utilisez plutôt des huiles florales comme celle de lavande, de néroli, de rose.

N’utilisez pas les huiles essentielles

- photosensibles (tous les agrumes)

- hormone-like (sauf si vous êtes expert en huiles essentielles bien entenduJ) (la sauge, niaouli, pin, persil…)

- dermo-caustique (cannelle, clous de girofle, tanaisie, certaines menthes…)

 

Comment s’y prendre ?

1. Elaborez votre formule : décidez de vos ingrédients, faites vos calculs pour les quantités.

2. Préparez tous les ingrédients : pesez chaque ingrédient et préparez le(s) petit(s) pot(s) pour votre baume à lèvre

3. Faites fondre la cire et les beurres.

Utilisez le verre comme pyrex, l’inox pourrait altérer certains ingrédients.

Je conseille de faire attention à la température pour ne pas altérer les ingrédients qui sont sensibles. Donc il faudra suivre un ordre pour les faire fondre.

Les cires fondent à une température élevée, par exemple la cire d’abeille fond à 64°, donc pour ne pas altérer les autres ingrédients enlevez du feu votre cire et ajoutez le beurre de karité. Elle fond à partir de 34°, mais elle supporte bien les températures hautes. Le karité va descendre un peu la température. Si vous utilisez le beurre de cacao, mettez-le après que le karité soit fondu.

4. Ajoutez les huiles et les actifs

5. Ajoutez les huiles essentielles, mélangez le tout et versez le tout dans vos petits pots et laissez refroidir naturellement

6. Collez l’étiquette, n’oubliez pas de mettre la date (même si vous vous dites que vous n’oublierez pas ce qu’il y a dedans et quand vous l’avez faite)

Selon les ingrédients vous pouvez l’utiliser de 9 à 12 mois.

 

Un petit zoom sur les ingrédients à utiliser

La cire

Il existe une quantité énorme de cires : abeille, riz, rose, magnolia… Certaines cires sentent très fort.

Récemment j’ai fabriqué un baume à lèvre à la tubéreuse. J’ai mis 1% de cette cire et l’odeur est très présente. Certaines cires se marient tellement bien : par exemple la cire de rose et la cire d’abeille fonctionnent très bien ensemble !

Beurres végétaux

En général j’utilise le beurre de karité et le beurre de cacao (j’ai écrit de petits articles sur chacun, voici les liens).

Huiles végétales

Pour le baume à lèvre j’aime utiliser les huiles dites précieuses : argan, camélia, chanvre pour leurs propriétés et le coco également.

Mais l’huile d’olive et l’huile de tournesol peuvent faire parfaitement l’affaire, car ce sont des huiles très bénéfiques pour la peau.

Comment utiliser les actifs ?

Vous pouvez intégrer directement le miel (jusqu’à 3-4%) ou la poudre de cacao (mélangez là au préalable dans une huile végétale, pas plus d’1%)

Mais ne le faite pas pour votre premier baume, car c’est un coup de main à prendre. Pour plus de sécurité et pour ne pas avoir une texture granuleuse vous pouvez faire vos propres macéras ou même juste des infusions de ces huiles avec des végétaux comme hibiscus (antioxydant, vitamine C), curcuma (antioxydant, contient une foule de vitamines et minéraux), la guimauve (réparateur par excellence).

  • Partagez :