VortexL’eau est un élément essentiel à la vie. C’est l’essence même de la vie. Mais selon sa qualité l’eau peut améliorer la vitalité et la santé, ou entrainer maladies et mort. Selon quels critères faut-il la choisir pour bénéficier de ses qualités ? Voici quelques pistes…

L’eau dans le corps humain

Près de 60-70 % du corps humain d’un homme adulte est constitué d’eau, ce qui correspond à peu près à 42 litres d’eau chez une personne de 70 kg.

Cette eau n’est pas répartie uniformément dans le corps, certains organes en contiennent plus que d’autres:

poumons: 90%; sang: 83%; cerveau: 70%; muscles lisses : 75%;  os: 22%; tissus adipeux: 10%.*

Mais où se trouve toute cette eau ? Pour répondre à cette question plongeons nous dans le corps humain.

Le corps humain contient divers systèmes (le système circulatoire, le système immunitaire, le système glandulaire, etc.) Les organes et les glandes qui les constituent, ainsi que leurs fonctions associées. Mais le début à tout est la cellule. Le corps avec les os, les tissus, les organes et les glandes sont constitués de cellules.

 

Le corps a plus de 75 trillions de cellules, et chacune est aussi unique ! Chaque cellule effectue une fonction spécifique, tout en travaillant en harmonie pour former le corps. Toutes les cellules du corps humain dépendent des autres et doivent travailler ensemble pour que le corps humain reste en vie et fonctionne bien.

 

De l’eau pure pour les cellules

Vous pouvez vous demander si je ne m’égare pas en parlant de cellules car l’article parle de l’eau. Vous comprendrez que le lien entre la cellule et l’eau dans le corps est très étroit. La cellule est une unité à part entière. Sa structure peut être comparée avec la structure d’une ville. A l’intérieur vous trouverez des systèmes différents qui exécutent des fonctions spécifiques visant à la survie et à la productivité de cette ville. La même chose est vraie à l'intérieur de chaque cellule.

En bas de la page vous trouverez plus d’infos sur la structure de la cellule.

Pour résumer, la cellule est entourée par la paroi cellulaire ou membrane plasmique. Le liquide que nous trouverons à l’intérieur est le liquide intracellulaire. La cellule baigne également dans un liquide qu’on nomme liquide extracellulaire.

Ces liquides permettent l’échange rapide de nutriments et d’informations, mais également de détoxification et de nettoyage. Si l’eau dans l’organisme n’est pas suffisamment présente le liquide extracellulaire en souffrira en premier, et bien évidemment la liaison entre les cellules ne se produira pas correctement. Par la suite c’est le liquide intracellulaire qui réduira, le fonctionnement de la cellule sera compromis.

Donc l’eau qu’on boit est nécessaire pour maintenir les liquides intra- et extracellulaires, mais également pour permettre aux cellules de s’en débarrasser et d’évacuer facilement ses déchets.

L’eau que nous buvons doit être la plus pure possible, très peu minéralisée et dotée d’énergie, autrement dit elle doit être vive.

 

Les autres liquides ne peuvent pas remplacer l’eau

Si l’eau qui arrive est bio-disponible (c. à d. pure et vive) elle déchargera l’organisme de toxines libérant ainsi son énergie. Si l’eau n’est pas bio-disponible, le corps d’abord doit la rendre bio-disponible :

- il va l’épurer en enlevant les minéraux qu’il n’arrive pas à assimiler (cela arrive dans la plupart des cas, car le corps assimile beaucoup mieux les minéraux et les oligoéléments qui proviennent du monde végétal que de l’eau). D’abord les reins vont se charger, mais si l’eau arrive tout le temps trop minéralisée les reins n’arriveront plus à suivre. Alors ces minéraux seront stockés sous forme de calculs rénaux et sur nos articulations. Pour imager, regardez le fond de votre bouilloire. Vous verrez un dépôt dur et blanchâtre. C’est exactement la même chose qui se produit dans votre corps si vous le surchargez d’éléments qu’il ne peut assimiler et dont il n’a pas le temps de se débarrasser.

- il va la structurer et il va la rendre vibrante.

L’eau devrait apporter du soutien à votre corps, mais dans le cas où l’eau est morte, c’est le corps qui lui apporte d’abord son soutien et ensuite il l’utilise. Bien sûr de temps en temps ce n’est pas bien grave. Mais si la situation se reproduit sans cesse ? Manque d’énergie, fatigue, manque d’élan… c’est cela qu’on peut ressentir à la longue.

Les autres liquides font partie des eaux que le corps doit "gérer" avant de les assimiler. Bien sûr il y a des exceptions. Certaines boissons apportent un soutien fort à l’organisme comme les tisanes, le combucha, l’eau argileuse, l’eau à hydrolat… mais il faut les utiliser avec des précautions comme toutes les substances actives…

Les cures avec des eaux thermales peuvent être bénéfiques à condition de ne pas les consommer trop souvent : 3-4 semaines une à deux fois par an, car comme il a été déjà dit les minéraux et les oligo-éléments des eaux surchargent et fatiguent les reins, et peuvent encrasser les articulations en les surchargeant de cristaux.

 

Eau du robinet

C'est une eau morte. Elle n’a plus de vibrations. Et elle contient du chlore qui détruit la vitamine E et la flore intestinale.

Pour cela il nous semble important de la filtrer, ou même de la distiller. Et par la suite il faudra la revitaliser, car filtrée ou distillée elle reste morte. Comment la revitaliser ? Nous verrons ce point un peu plus tard.

L’eau filtrée

La filtration peut se faire par les filtres à charbons actifs (ex. carafes Brita). Ce genre de filtration élimine le chlore et 80% des nitrates. Ces filtres saturent rapidement et il faut les changer très souvent (1 fois par mois), ils favorisent également l'oxydation.

Un autre système de filtration est le système d’osmose inverse. C’est un système plus cher mais également plus efficace. L’eau obtenue est très pure. Le filtre se change tous les 6-12 mois selon le modèle (et son prix).

Eaux en bouteilles

Ce sont également des eaux mortes. Il faudrait bien faire la distinction entre eaux peu chargées de minéraux qu’on peut utiliser quotidiennement et les eaux riches en minéraux qu’on peut utiliser en cure de 3-4 semaines tous 6 – 12 mois. Les eaux peu minéralisées sont Volvic, Montcalm, Roucous, Rosée de la Reine…

Eau distillée

C’est une eau qui ne contient pas de minéraux ou oligoéléments. C’est une eau qui purifie et draine en profondeur. C’est une eau parfaite à condition de la revitaliser.

Eau vive, eau structurée

L’eau de la source, du torrent, des fontaines naturelles ou l’eau de pluie après un orage (dans une région saine, non polluée) ont des vibrations énergétiques que l’on peut mesurer. L’état naturel de l’eau dans la nature est le mouvement. Galilée disait : J’ai découvert moins de difficultés dans la découverte des corps célestes, abstraction faite de leur étonnant éloignement, que dans mes recherches sur le mouvement de l’eau qui coule, lequel pourtant se déroule sous nos yeux. Pour Jeanne Rousseau, l'eau vivante, celle des torrents, des sources vives, des cascades ou de la pluie au printemps, est un élément structuré : L'eau se présente, en réalité, comme étant un réseau de mailles, élastiques et rigides, aux dimensions variables, qui est fonction de l'énergie cinétique mise en jeu. La densité du réseau conditionne la totalité des propriétés biologiques fondamentales de l'élément liquide. Le terme d'élément prend ici toute sa signification, en désignant la substance elle-même : l'eau - H2O des chimistes - et son support, qui en constitue l'âme. C'est la modification ou la destruction de cette texture par stagnation qui suscite les modifications ioniques, électroniques et osmotiques précédemment définies ; c'est la reconstitution de cette texture par le mouvement qui régénère l'eau et lui rend les propriétés perdues. Finalement, l'eau, l'air, le sol, le feu, la sève des végétaux, le sang, sont des éléments structurés, à l'image de l'univers. Cette structure, qui canalise la mystérieuse force vitale, n’est vraisemblablement autre que celle de l'éther, inconnue à ce jour.

 

Comment dynamiser et revitaliser l’eau

Les eaux que nous avons l’habitude de consommer (eau du robinet, en bouteille ou filtrée) sont des eaux mortes. Ce sont des eaux enfermées, stagnantes. Elles ont perdu leur énergie et leur vibration originelle. Mais il existe de nombreuses méthodes pour les redynamiser et les revitaliser.

Voici quelques-unes de ces méthodes :

Ensoleillement

Le soleil a une action positive sur la revitalisation de l’eau. Il faudrait laisser votre bouteille d’eau dans la lumière une dizaine de minutes et ensuite secouer bien la bouteille pour la mettre en mouvement et l’oxygéner.

Vortex

Le vortex, ou le tourbillon permet de restructurer l’eau en la dynamisant. Galaxies, systèmes planétaires, cyclones, se meuvent en tourbillons. Le sang et l'eau forment des tourbillons. L'ADN de tous les organismes forme une double hélice spiralée.

Selon Rudolf Steiner l'eau vitalisée par le vortex devient bio disponible pour les hommes mais également pour les végétaux. Ce mouvement augmente sa vitalité. Cette eau hydrate mieux les cellules et favorise la détoxification et le drainage de l’organisme.

Il suffit de créer un tourbillon dans votre carafe ou votre verre. Vous pouvez tout simplement la tourner avec votre cuillère pour qu’un tourbillon se crée à l’intérieur. Egalement dans le commerce on peut trouver plusieurs appareils qui permettent de créer des vortex comme Devajal, Tasse vortex, Tasse vortex magnétique, Vitalizer plus…

Cristaux, minéraux

On peut se procurer des cristaux et minéraux (comme le shungit, le quartz, la magnétite, l’améthyste…) qu’on place dans la carafe d’eau. Il faudra alors compter 24 heures pour que l’eau reprenne les vibrations bénéfiques des cristaux et des minéraux.

fleur de vieGéométrie sacrée, images

Il s’agit de figures géométriques, comme la fleur de vie, spirale selon le nombre d’or… ou des images représentant des cascades dans des endroits purs, non pollués. On place la carafe d’eau sur l’image de la figure géométrique ou en face de l’image de la cascade. Il faudra alors compter 30 minutes pour que l’eau se charge de ces informations.

Selon la bioélectronique Vincent

En dehors des eaux de sources parfaites, il sera possible d'obtenir une eau convenable en associant trois procédés : la filtration, la dynamisation et la revitalisation. On pourra, par exemple, filtrer l'eau d'adduction par osmose inverse ou bien récupérer, puis filtrer l’eau de pluie, mais il ne faudra pas oublier, ensuite, de redonner à l'eau sa structure initiale pour lui permettre de vibrer en harmonie avec toutes les cosmiques, à aide d'une dynamisation convenable (tourbillons, magnétisme, onde de forme, aimant, quartz...) et d'une bonne vitalisation avec un produit vivant adapté (jus de citron, vinaigre bio, graines germées...). C'est ainsi que seront réunies les meilleures garanties pour une bonne assimilation de l'eau par l'organisme. (2) L'eau a une telle importance pour préserver la santé que le bon choix est indispensable. C'est ce que recommandait Louis-Claude Vincent : L'eau est comme la langue d'Esope, c'est la meilleure et la pire des choses. C'est la meilleure des choses lorsqu'elle est réellement et complètement bonne, c'est-à-dire intégralement potable. C'est alors la santé et la vie. Sinon, elle devient source de toutes les maladies, comme Louis Pasteur l'affirmait en disant que 90 % des maladies provenaient de l'eau.

La santé sera et subsistera si l'équilibre bioélectrique est maintenu par l'usage "total" (boisson et cuisson), abondant et compensateur d'une eau ultra-pure et silicée, disposant de ce fait d'un très grand pouvoir diurétique.

Il pourra donc être utile d'ajouter périodiquement dans un litre d'eau, une infusion de prêle ou d'ortie, pour bénéficier de l'apport bienfaisant de la silice. En définitive, selon la bioélectronique, l'eau de boisson devrait être pure, dynamisée et vitalisée.

La pensée

La pensée a un impact direct sur notre monde physique (même les scientifiques commencent à être d’accord avec cette idée grâce aux avancements de la physique quantique).

Donc votre pensée pourra charger l’eau d’une information positive pour vous personnellement.

D’ailleurs avec une amie nous avons fait le test : nous avons pris un verre d’eau du robinet filtrée par osmose inverse. Nous avons mesuré son pH et son facteur d’oxydoréduction (selon la bioélectronique Vincent). La biodisponibilité de l’eau n’était pas très bonne. Après 30 secondes de concentration de la pensée sur ce verre d’eau les tests se sont révélés positifs ! L’eau a changé de paramètres, elle est devenue biodisponible.

En parlant de l’influence de la pensée sur l’eau je voudrais rendre hommage à Masaru Emoto, un scientifique japonais qui a étudié les effets des pensées et des émotions sur l’eau. Ces travaux sur la mémoire de l’eau sont magnifiques. Vous pouvez trouver beaucoup d’informations à ce sujet sur internet.

 

En quelle quantité et quand la boire ?

Il vaut mieux répartir l’absorption de l’eau sur la journée. En moyenne il faudrait boire 8 à 10 verres par jour : 30ml d’eau par kg. Buvez la en dehors des repas. Si vous absorbez l’eau pendant les repas vous diminuez l’action du suc gastrique, ce qui ralentit la digestion. Il vaut mieux boire des petites quantités (150 – 200 ml) mais régulièrement toutes les heures par exemple, plutôt que des grandes quantités en une seule fois. On considère que quand vous ressentez la soif, vous êtes déjà déshydraté et que votre cerveau a perdu 10% de ses facultés (qu’il retrouve après la réhydratation, bien évidemment) **.

Quelle méthode choisir ?

Comme vous pouvez le voir, il ne manque pas de possibilités de rendre votre eau vivante et bonne pour vous.

Choisissez la méthode qui vous convient le mieux. L’important est que cela vous procure un sentiment d’utilité et de bien-être et non pas une corvée (n’oubliez pas, l’eau « entend » vos pensées !)

A votre santé !

 

 

***************

La cellule est une unité à part entière. Sa structure peut être comparée avec la structure d’une ville. A l’intérieur vous trouverez des systèmes différents qui exécutent des fonctions spécifiques visant à la survie et la productivité de cette ville. La même chose est vraie à l'intérieur de chaque cellule.

Il y a un palais de justice (noyau) où tous les dossiers (l'information génétique) sont gardés. Dans le palais de justice (noyau), vous avez des employés du gouvernement (nucléoles) qui effectuent les activités et les besoins quotidiens qui sont nécessaires pour le peuple (ribosomes). L'ambiance et la substance de vie d'une cellule est appelée cytoplasme. La ville procède également des centrales (mitochondries) qui fabriquent de l’énergie, en utilisant l’oxygène et le sucre, par ex.

La ville (la cellule) est entourée et protégée par un système de mur et porte appelée la membrane plasmique (ou la paroi cellulaire). Le palais de justice (noyau) est également entouré par une protection et mur fonctionnel appelé l'enveloppe nucléaire. Il y a des travailleurs qui portent l'information (substances) du palais de justice (noyau) à la ville et de ville (corps cytoplasme) vers le noyau. Ces travailleurs sont appelés réticulum endoplasmique.

Le liquide extracellulaire est la substance en dehors des cellules.

Le liquide intracellulaire est la substance à l'intérieur des cellules

cellule

 

De toutes façons, si nous utilisons ces boissons pour apaiser notre soif, sans boire d'eau naturelle -- ou très peu -- nous affaiblissons progressivement la fonction cellulaire, qui pourra, de moins en moins faire face à l'élimination des éléments indésirables et des déchets infestant son milieu. Un  certain nombre de fonctions métaboliques se font mal, ou cessent définitivement, faute d'avoir reçu une eau conforme et adaptée à la vie. (3)

 

* Source : www.futura-sciences.com

** Lu dans un “Science et vie”. Je donnerai les références dès que je le retrouve.

(1) Jeanne Rousseau, L'eau de Jouvence 1976

(2) Roger Castell, Bioélectronique Vincent.

(3) Jacques Collin, L'insoutenable vérité sur l'eau.

 

Partager cet article :

  • Partagez :

 

Abonnez-vous à notre lettre d'info



Recevoir du HTML ?

Joomla Extensions powered by Joobi

L'article vous a plu ? Laissez un commentaire.

 

  • Partagez :